mou comme une chiffe, une chiffe

mou comme une chiffe, une chiffe complètement dépourvu d'énergie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mou comme une chiffe, une chique — ● Mou comme une chiffe, une chique trop faible, sans aucune énergie …   Encyclopédie Universelle

  • chiffe — [ ʃif ] n. f. • 1611; chipe « chiffon » 1306; moy. angl. chip « petit morceau » 1 ♦ Étoffe de mauvaise qualité. ⇒ chiffon. 2 ♦ (1798) Fig. Personne d un caractère faible. ⇒ lavette. C est une chiffe molle (⇒ 1. mou, veule) . ● chiffe …   Encyclopédie Universelle

  • mou, molle ou mol, molle — ● mou, molle ou mol, molle adjectif (latin mollis, flexible) Qui cède facilement au toucher, qui n est pas dur : Une terre molle. Le beurre est mou. Qui est souple, dont la forme peut se modifier sous une légère pression : Un lit trop mou où on s …   Encyclopédie Universelle

  • comme — [ kɔm ] conj. et adv. • com Xe; cum 842; lat. quomodo « de quelle façon », auquel on a ajouté les sens de cum I ♦ Conj. et adv. 1 ♦ (Comparaison) De la même manière que, au même degré que. ⇒ également. Il a réussi comme son frère (cf. À l …   Encyclopédie Universelle

  • mou — 2. mou [ mu ] n. m. • mol XIV e; de 1. mou 1 ♦ Poumon des animaux de boucherie (abats). « la vente en gros des mous de bœuf » (Zola). 2 ♦ Loc. fam. Bourrer le mou à qqn, lui en faire accroire. Rentrer dans le mou à qqn. ⇒ battre (cf. Rentrer dans …   Encyclopédie Universelle

  • mou\ ou\ mol — 1. mou [ mu ] ou mol [ mɔl ] devant voyelle ou h muet, molle [ mɔl ] adj., adv. et n. • 1170; lat. mollis I ♦ Adj. A ♦ (Opposé à dur) 1 ♦ Qui cède facilement à la pression, au toucher; qui se laisse entamer sans effort …   Encyclopédie Universelle

  • chiffe — (chi f ) s. f. 1°   Chiffon à faire le papier. 2°   Étoffe légère et de mauvaise qualité. Cela n est que de la chiffe.    Fig. Un homme mou comme une chiffe, un homme très faible de caractère. HISTORIQUE    XIVe s. •   [Que] Ses fils le nom de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chiffe — CHIFFE. s. f. Terme qui se dit par mépris, en parlant d Une étoffe foible et mauvaise. Ce n est là que de la chiffe. Mou comme chiffe. On le dit aussi, familièrement, au Moral, en parlant d Un homme d un caractère foible qui ne résiste à rien …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • CHIFFE — n. f. Vieux morceaux d’étoffe dont on fait du papier ou qu’on recouvre de peau pour en faire des balles. Voyez CHIFFON. Il se dit figurément d’une étoffe faible et mauvaise. Ce n’est que de la chiffe. Cela est mou comme chiffe. Fig. et fam.,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CHIFFE — s. f. Nom que l on donnait autrefois, dans les Papeteries, Aux vieux morceaux d étoffe qui servent à faire le papier, et qu on nomme plus ordinairement, Chiffons.   Il se dit aussi, par mépris, d Une étoffe faible et mauvaise. Ce n est que de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.